Partagez | 
 

 Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Ven 17 Juin - 11:35

Léon est sur la blanquette de la cellule, sa queue reptilienne se balance lentement, sa peau étant d'un vert terne. Un coup à gauche, un coup à droite. Fichu sécurité. Pas moyen de faire un petit ride peinard dans la Gara. Oui, une moto, c'est gros, forcement ça renverse des paniers dans les virages serrés, mais personne n'a été blessé hein ? Alors voilà brisez pas la tête ! Un coup à gauche, un coup à droite. Les autres Star Wolf sont dans des cellules un peu plus loin. Et dire qu'il pourrait utiliser ce précieux temps pour rouler ou mieux, pour coudre.

Léon se redresse, son oeil gauche lorgnant sur son sac, près du bureau de la tite surveillante. Son sac... Avec un mètre ruban, ses crayons, et bien sur son carnet de croquis. Il ne devrais pas se balader avec ça. Il a carrement du matériel pour patrons. La honte. Il venait de faire un détour pour le recuperer ce matos.

Super, maintenant il a qu'une envie c'est de créer quelque chose. Un pantalon... Ouais, il se met à avoir des idées, et il ne peut même pas les dessiner. Lentement et silencieusement, Léon s'approche des barreaux, sa queue passant entre eux. Oui c'est pathétique, mais le caméléon a bien trop de fierté pour demander à la flicette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Ven 17 Juin - 16:21

C'était bien silencieux, aujourd'hui. Du moins, jusqu'à ce que des personnes de Starfox manquent d'écrabouiller quelqu'un avec leurs énormes bolides... Je n'ai rien contre les courses, mais les gens devraient comprendre qu'ils devraient faire ça sur un lieu plus approprié, si possible, déserté par la foule. Comme il n'y a plus de grosses affaires, ça y est, je me suis retrouvée à nouveaux aux postes peu intéressants: c'est à dire gérer l'administratif et la surveillance des détenus.

J'avais terminé de remplir en un temps record la paperasse. Je n'avais pas grand chose à faire... Braquer mon regard sur eux, je n'aime pas ça, ils pourraient se sentir agressés. Cela ne veut pas dire, cependant, que je ne les surveille pas: je me suis branchée à mon ordinateur, qui est lui-même relié à toutes les caméras des cellules dont je m'occupe. Et mes programmes font tout à la fois: dessiner, et surveiller. Puis mes oreilles artificielles sont également à l’affut, elles sont le plus réceptives possible. Si je peux faire toutes ces choses en même temps, c'est que j'ai repris ma première forme, celle où je suis armée jusqu'aux dents. Que voulez-vous, celle de ma mise à jour, elle ne me rassure pas quand je dois gérer des détenus. Vous avez vu comment j'ai l'air frêle, chétive et fragile? Je ressemble à un petit enfant...
Alors qu'avec ma première forme! Prestance, force, puissance... Et de nombreuses choses possibles! C'est ça que j'aime, définitivement. Même si ma nouvelle forme est tout aussi belle et que j'ai le pouvoir de guérison et d'ordres irréfutables... Je me sens plus en sécurité avec ma première forme.

Pour en revenir à notre histoire, j'étais en train de croquer des pièces de lingerie sur-mesure et d'autres vêtements pour moi. Que voulez-vous, je suis obligée de coudre moi-même mes vêtements... Avouez, vous avez hâte de savoir pourquoi. Si un jour vous vous baladez dans les boutiques de vêtements pour fille / femme, les images des Princesses Mario sont partout, PAR-TOUT! Vous voulez vous acheter une jupe? Vous allez systématiquement vous retrouver avec du rose criard, de la dentelle, des volants, des dorures, encore plus de kitch, et encore plus de détails inutiles! La grande majorité des boutiques pour fille, c'est du ROSE. Parfois on voit un peu de jaune et de bleu -ce qui me fait du bien aux yeux-, mais purée, QUE DU ROSE!
C'est à peine si je ne rentre pas chez moi, malade, en train de vomir du rose dans mes toilettes! A la limite, on utiliserait ce vomit rose en teinture et ça passerait inaperçu! Mais là, je dérive encore, et je m'égare.
Mais le pire de tout ça, c'est que les vêtements ont des tailles... CHIANTES! Le mot est bien approprié pour ça! Vous êtes taillé comme un clou? La boutique vous dira poliment "Allez manger de la m**de chez Le Monde des Fastfoods, vous allez rentrer dans la robe!"! Et que se passe t-il quand vous êtes soit disant trop grosse? La boutique vous dit -encore plus poliment-: "Allez vous faire foutre, vous avez qu'à crever la dalle pendant un an et vous allez rentrer dans vos vêtements!"!
Purée, je t'en foutrais, moi, de la diet' et des fastfoods... Princesse Speech!

Donc, j'étais en train de dessiner des vêtements à ma taille et à mon goût, le tout en m'allant bien -je ne m'habille pas comme un sac!-, quand je remarque un regard se poser sur moi. Je fais bien attention à l'image, et effectivement, il semblerait que l'homme caméléon voudrait quelque chose. C'est alors que je glisse en bandoulière l'ordinateur -à l'aide d'une sacoche- afin d'avoir toujours une vue sur les autres détenus.
En me déplaçant, je remarque un sac, juste à côté du bureau. Je n'y avais même pas fait attention! Mon collègue l'as peut-être posé négligemment au sol quand j'étais absorbée par la paperasse...
Je prends le sac, et je chuchote au monsieur.
"Me permettez-vous de fouiller votre sac avant de vous le rendre? C'est ennuyant, je sais, mais c'est dans le protocole de sécurité, vous savez... Pour éviter notamment les agressions physiques sur le personnel."

... Ceci dit, le sac était déjà ouvert -ce même collègue l'aurait déjà fouillé?-, et je n'avais pas remarqué qu'en me déplaçant du bureau, j'avais fait tomber mon propre calepin de croquis dans le sac.

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Mar 21 Juin - 15:17

Presque.. Presque. Léon est à quelques centimètres... Et merde. La flicette robotique m'a repéré. Elle s'approche avec son ordi près d'elle, c'est quoi, son cerveau ? Non.. nonononon ! Super... La flicette a récupéré son sac. EN plus, le regard percant de Léon avait remarqué le calepin tomber dans son sac. Si jamais en le récuperant elle voyait son materiel... Pitié la honte, les autres du crew ne sont pas loin. Il devient vert écarlate, presque aussi brillant qu'un feu tricolore de colère tandis qu'il grogne :

-Nan ! Pas moyen ! Y a que dalle de 'dangereux' dans mon sac, une moto ou vaisseau ça rentre pas dedans idiotte. File moi mon sac c'est tout !

Non, il ne lui dira pas pour son calepin. Pas si elle prends le sien à la place. Il ne faut pas qu'elle voit son matériel de tissu. Ses croquis. Il lui rendra le calepin lui-même, bien sûr. Mais il ne faut pas que Starway soit découvert, pas maintenant. C'est trop tôt, bien trop tôt. Si on apprenait que la marque moderne à peine née Starway était en réalité l'oeuvre d'un mid-boss loubard, il serait non seulement la risée de tous, mais personne ne voudra plus jamais de son travail. Pas moyen. Il lui FAUT ce sac. Il tends la queue comme le bras pour le récuperer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Mar 21 Juin - 17:36

Malgré toute la politesse du monde et une humeur n'ayant rien d'offensante, le caméléon est décidément révolté à l'idée que je fouille son sac... Finissant même par m'insulter.
Je lui lance un regard très noir: il n'écoute décidément pas ce je lui dit!
"Vous me prenez pour une cruche ou quoi!? Je fouille pour voir si vous n'auriez pas du matos de pro pour vous enfuir! Ou si vous n'auriez pas une arme que vous portez illégalement! Selon vous, si on fouille, c'est pour quoi faire? On a déjà eu des cas d'agressions et des tentatives homicides sur le personnel! Franchement, un peu de respect s'il vous plait!"

Je m'éloigne un peu de lui, et je cherche les données dans l'ordi... Que voulez-vous? Je ne peux pas le fouiller normalement! Donc j'utilise les caméras de surveillance et je zoom au maximum. Hum... Aucun explosif dans le sac... Pas d'armes blanches... Pas d'armes électriques... Pas d'armes à feu... Pas d'armes chimiques...
...
Test négatif! Aucune menace n'a été repérée!

Je me rapproche du détenu, soupire, et lui passe son sac: "C'est bon, vous pouvez le reprendre. J'ai fouillé le sac à l'aide des caméras."


Je retourne à mon bureau. Coooooooool... Mon calepin a disparuuuu, putaiiiiiiiinnn...! Aucun des collègues n'est passé quand je lui ai remis sa besace... Donc personne n'a pu le voler... Je suis tellement mal... La honte totale si un ou une collègue tombe dessus! J'ai pas envie qu'il ou elle connaisse mes moindres mensurations! Je fouille rapidement sur la table... Nulle part!

Heure du dîner... Pfffffffrrrr... Et c'est moi qui doit les nourrir... Et Iris fait-ci, et Iris fait ça, Iris par-ci, et par là, et en haut et en bas...! JE VAIS LEUR FAIRE GOBER UNE FOIS POUR TOUTES QUE JE NE DEVRAIS PAS ÊTRE SEULE POUR GÉRER CA PUTAIN! Bon... Au moins, je ne gère qu'un couloir de cellules, ce n'est pas comme si je devais faire tout le sous-sol!
Toujours relié à l'ordi, je vais chercher leur plats, et je les ramène à chacun.
... Il n'est pas censé y avoir de gaspillage alimentaire, les plats préparés sont toujours excellents, et on fait en sorte que ce soit des choses que le prisonnier aime. Au moins, si on doit le faire parler, on sera certain qu'il ne fera pas une hypoglycémie au moment véridique... On veille également à ce qu'ils boivent bien la boisson qui leur correspondent...

La distribution de nourriture se fait sans encombre, je m'efforce de sourire -bien que c'est compliqué quand on sait que nos collègues peuvent nous discréditer à tout moment-. Une fois que c'est fait, je range le chariot dans un coin, et je vais également commencer à manger.
C'est cool, ils pensent à faire des minis frigos et minis micro-ondes, dans les chariots: je ne suis plus obligée de sortir mes boites de nourriture calés dans les pans de ma jupe métallique! Je sors mes boites diverses et variées. Cette fois-ci, j'ai fait plein de boulettes de riz: certaines sont à la viande, au poisson ou aux végétaux. En boissons, un peu d'eau et des E-Tanks.
Bien que ce plat est délicieux, je n'en profite pas: je dévore rageusement mes boulettes, avec ma paire de baguettes.

Décidément, quand je perds ce qui est lié à une partie intime de moi-même, ça me fout en rogne...!

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Mer 29 Juin - 15:39

La réaction de l'android a l'avantage de faire sourire le lézard. Elle s'énerve comme ça et pique sa crise juste pour un 'idiote' ? Et beh, qu'est-ce que ça aurait pu être s'il avait été un mot au dessus. Son vert se calmant un peu il reponds, goguenard :

'Je suis un caméléon. J'ai pas besoin de matos si je veux me barrer. De toute façon, je suis un rouleur, pas un assassin. Pas hors du jeu en tout cas... Tout ce que j'ai fait perso c'est faire tomber un panier de fruit... Bon okey, Peut-être qu'un des autres a manqué de faire tomber quelqu'un, mais je suis pas un sauvage alors calmos. Je peeux avoir mon sac maintenant ?"


Nan, elle fouille quand même. Léon grince des dents, surveillant d'un oeil. Heureusementt, elle ne fouille qu'avec ses cameras. Au moins elle ne vera rien de trop compromettant... Et les autres non plus. Enfin elle lui rends son sac, qu'il atrappe vivement comme un gamin a qui on a confisqué son jouet. Il retourne au fond de sa cellule pour prendre son carnet et ses crayons, et comment à griffoner. Il n'est pas un pur connard, il ne va pas fouiller le carnet de la flicette... Pas vrai ? Il h"site un long moment, surtout qu'elle a l'air de le chercher de l'autre côté. Roh, même sans regarder, il peut la laisser mariner.

Quand elle se lève pour aller chercher les repas, Léon craque et sort le carnet de la flicette. Voyons un peu... Tiens donc ! Un calepin de mode. Elle fait ses propres vêtements ? Vu les morphologies repetitives, sûrement. Y a même des idées pas trop mauvaises. Il recopie la morphologie dans son propre carnet, ainsi qu'une ou deux idées. Elle revient déjà ? Puisque sa cellule est la dernière, il prends le temps de mettre quelques notes dans le carnet comme 'plus ample aux épaules' ou '/!\ au tissu choisi !' , 'marque bien la taille'. Ca y est, elle arrive. Il range le carnet et récupère son plateau. Eau fraîche, plat simple et surtout diététique. C'est vrai, il grossira pas de toute façon, mais autant faire attention non ?

En mangeant il observe la gardienne. De mauvais poil dis donc. Mais il en a fini avec son carnet, alors il finit de manger et se lève, revenant près des barreaux, carnet en main. Il tousse pour attirer son attention :

'Hey, la flicette. Je crois que t'as perdu un truc dans mon sac."

Il tends le calepin entre les barreaux.

"En tout cas, je sais que je dessine pas des culottes et des robes. Alors je suppose que c'est une meuf. Et t'es la seule meuf ici.'


Pas mal l'explication et ratrappage, non ? Une façon comme une autre de proteger son propre secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Mer 29 Juin - 17:13

Pendant que je mangeais rageusement mon repas, je feuilletais vite-fait le journal sur la table. Ça craint... Les gens font l'amalgame entre le Tueur au Cri -Purple Guy- et celui avec qui il partage le corps, à savoir Springtrap.
Pffff... Rien à faire. Le pauvre Springy est tout seul et se prend plein de préjugés! Il faut vraiment que je lui parle dès que possible... Pour le réconforter un peu. Purple Guy est vraiment une ordure. Mais je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi Springtrap n'a pas osé le dénoncer...

Je finit mon repas, et j'ai encore quelques E-tanks pour passer le reste de la soirée. C'est tellement cool comme boisson! Ça te nourrit et ça "t'hydrate" à la fois! Pour un Reploid, c'est la vie cette boisson!
Je pose le journal sur la table dès que j'ai finit de le lire.
Il s'est passé trop de choses... Parfois difficiles à accepter.

Le caméléon de tout à l'heure se remet à rappliquer. Quoi encore? Il désire un autre plateau? Je regarde dans sa direction et... MON CARNET!
Je me rapproche de lui comme si de rien n'était, et je repends mon petit cahier.
... Ce reptile est décidément ignoble. Vas-y, crie-le plus fort, que je dois faire mes fringues moi-même car je suis énorme et anorexique! J'ai jetée un regard inquiet vers les autres détenus, visiblement, ils n'ont rien entendus, ils font leurs trucs dans leurs coins. Mais en plus! Ce pervers a feuilleté mon calepin! Je viens de l'ouvrir et il est plein de commentaires...! Je dessine comme une machine, donc très mal -mais le résultat final est magnifique au moins!-, mais mince quoi! Pour qui se prend t-il? Je le regarde alors dans les yeux, en colère pour la remarque.
Afin que les autres détenus n'entendent pas, je parle à un niveau bas.
"Vous n'avez pas honte de faire la remarque à voix haute? Tout à l'heure, je n'ai rien dit quand j'ai vu vos crayons et vos carnets... De plus, qui vous a permis de faire ces remarques dans mon calepin? Vous savez à quel point c'est difficile de s'habiller quand les boutiques ne vous proposent que des tenues roses et affreuses?"

Après un silence court, je repends la parole -c'était histoire qu'il comprenne avant que je ne continue-. "Je vais fermer les yeux là dessus, mais soyez plus discret si cela se reproduit, s'il vous plait. Et si vous avez quelque chose à dire, utilisez la petite machine dans vôtre cellule, cela permets de communiquer avec le surveillant plus discrètement."
La drôle de petite machine, c'est une sorte de tablette épaisse, avec des touches et un gros écran, raccordé à un cordon qui traverse le mur. C'est amovible au moins, si le détenu en a envie, il peut prendre la tablette et écrire sur son lit. De plus, ça a été élaboré pour que ce soit incassable. (Et si la personne y arrive, il aura l'obligation de verser une somme de pixels importante à la Sécurité...)

Très vite, j'ai eu quelques demandes de détenus pour pouvoir accéder aux toilettes. J'ouvre à ces personnes, et je les y amène. Par politesse, je demande à quelqu'un du sexe opposé pour les surveiller le temps qu'il faudra pour qu'ils se soulagent.
Si ce Léon -d'après les dossiers-, se montre coopératif, ce serait génial qu'il puisse garder mon secret pour lui.

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Jeu 28 Juil - 16:07

Et beh, susceptible la demoiselle. Léon lui rends son calepin, tout gentimment, avec des conseils... Et elle l'engueule. La prochaine fois, il gardera le carnet pour lui. Et en plus elle se permet de juger. Léon attends qu'elle ai fini son cirque dramatique de pauvre flicette victime pour hausser les épaules en mode "ballesteak" et retourner s'asseoir. Il laisse passer un moment, avant que, frustré par les remarques, il prenne la tablette présentée par Iris. Avec un peu d'hésitation, il finit par écrire :

'Hey, la flicette. Ici.'

Il garde un oeil sur l'écran, l'autre sur la reploid pour observer ses réactions, avant de se remettre à écrire :

"Tu crois qu'il y a beaucoup de magasins qui proposent des vêtements avec un trou pour la queue ? Sois heureuse d'être humanoide. Et pour ce que j'ai noté dans ton carnet, moi je dis ça je dis rien... Mais si tu suis pas, ça risque d'être pire que mieux. Au lieu de ressembler à un bonbon avec leurs tenues roses, tu ressembleras à un sac à patates."

Voilà, bien envoyé. Il sourit à la reploid, ce gerne de sourire provocateur qui vous hérise le poil - quand vous avez du poil. Alors, flicette, comment tu va réagir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Ven 29 Juil - 13:21

Face à mon bureau, je divaguais un peu dans mes pensées... Ce qui me préoccupe, c'est la réinsertion de Springtrap: comment va t-il être réintégré, après que Purple Guy ai expié ses fautes? Mais il y avait aussi la mentalité stéréotypée de certains collègues à la Sécurité qui m'inquiète, d'autant plus que je travaille avec eux, dans les mêmes services...
Je n'ai pas remarqué que Léon avait été blessé par ce que j'avais dit -et j'aurais peut-être dû faire plus attention-... Ce qui fait que quelques minutes plus tard, je reçois un message, que je lis directement dans ma tête (et sans avoir à utiliser un clavier pour répondre).
Et voici ce que je lui écris: "J'ai de la chance d'être une humanoïde, c'est vrai. Cependant, dans ce monde, être humanoïde ne suffit pas à correspondre aux "canons", ce qui fait que s'habiller est tout aussi compliqué pour vous que pour moi: nous sommes dans le même cas. Avec mes deux formes humanoïdes qui ont des morphologies opposées, soit je suis trop maigre, soit je suis trop grosse. Et en plus, ce que les vendeurs proposent en boutique est laid, pas vrai? Je n'ai jamais réellement regardé en détails ce qu'ils proposent au rayon homme, mais le choix est probablement tout aussi limité qu'au rayon femme... Alors problème de morphologie ou pas, nous sommes poussés à créer de nous même, pour que les vêtements nous plaisent."

Il me faut un petit instant de réflexion. Lui expliquer pourquoi je n'avais pas besoin des réflexions dans le carnet.
"Pour ce qui est des notes... Je croyais que c'était évident. Je suis loin d'être une humaine, regardez ce que je peux faire. Les dessins du carnet sont déjà composés dans mes disques. Imagerie virtuelle, avec une très grande résolution: cela ressemble plus à une photo qu'à une image de synthèse. Seulement, j'ai besoin d'un carnet pour poser mes idées car il m'arrive que certaines choses s'effacent par accident. Quand je revois les images papiers, tout me revient, même si j'avais effacé l'original dans ma mémoire, car il est possible de reconstituer tout avec des bouts de codes. Cependant, comme je dessine plutôt mal sur papier, certaines textures, proportions et co sont mal faites... Ce qui fait que ce que vous faites remarquer n'est valable que pour la qualité graphique version dessin papier, mais pas pour le modèle en image de synthèse. Aucune idée de si j'ai été claire, c'est un peu compliqué à expliquer.

Ceci dit, je vais être honnête, cela me gêne énormément que l'on regarde furtivement dans mon carnet. Ça me gêne qu'on lit mes tailles, comme le tour de poitrine, de hanches, de taille, du fessier... Ne me dites pas que cela vous aurait fait plaisir si je vous avait fait la même chose, si j'avais pris votre carnet -sans votre avis avant- pour lire des éléments plutôt intimes et écrire des remarques. Peut-être même copier des idées, je n'en sait rien, car je ne vous ai pas vu faire. (Enfin, je suppose que vous faites aussi vos vêtements vous même, d'après ce que j'ai pu en déduire...)
"

Même si il m'as fait un sourire narquois, j'ai eu un air parfaitement neutre pendant que j'écrivais -car j'étais concentrée-. Une fois terminé, je lui ai fait un sourire modeste: on va éviter de faire une bataille, il faut calmer ce jeu puéril.

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Ven 29 Juil - 16:05

Léon se sent d'abord... ignoré.Genre, bien ignoré. Elle ne tourne pas la tête vers un écran ou quoi que se soit, bref, que dalle. En fait elle veut qu'on utilise la tablette pour pouvoir les ignorer, c'est ça ? Bravo le professionnalisme. Ah bah tiens, quelque chose s'affiche sur la tablette au final. Elle est technopathe ou en réseau ? Enfin bref, donc elle a lu et elle réponds... Léon attends que la reploid est fini d'écrire pour ne pas être dérangé par une actualisation. Quand les lettres ont enfin fini de toute sortir et que la barre clignotanta disparait, Léon jette un coup d'oeil et commente à voix haute :

'Et bah, toi, on t'as pas codé la simplicité. Sérieux, t'étais obligé de me faire un discours comme ça ? Bon ben... le temps que je lise... je te réponds dans 30-40 minutes hein ! A tout à l'heure !"

Et c'est parti pour la leçon de morale chiante ! Première partie : "Nan mais ma vie elle est pas facile'. Pauvre petite chose fragile et victimisée qu'elle a pas la bonne forme pour achter ses vetements... Han que la vie est mal faite et les costumes moches...Vas-y insulte son boulot il te dira rien... Et puis si elle cherchait au lieu de faire sa victime, elle aurait peut-être remarqué les bons de commandes Starway non ? Donc voilà, première partie lue.

Ensuite deuxième chapitre..Oh, une notice technique de comment la reploid fonctionne et le support papier avec donc des remarques soi-disantes inutiles. Tu t'en moques des conseils généreusement offert par un vrai professionnel de la couture ? Bien. Lui, il s'en moque de ton exposé sur toi même. Chapitre deux Réglé ! Plus qu'un bloc ! Han, la pauvre, Léon a violé son intimité... C'est un styliste, pas un pervers, calmos. Et HEY ! Non.. Non non non. Interdiction de déduire ça. Il se met à écrire :

"Bon, alors petit un : Comment tu fonctionnes toi et ton carnet et ton Photoshop mental, je m'en bat les écailles. Petit deux : Non je ne fais pas mes vêtements moi-même, c'est bon pour les filles, je connais juste le problème de pas être un parfait petit humain Petit trois, moi par contre, je connais des bons tuyeaux."


Léon hésite un peu avant de continuer... Après tout, il pourra surement rendre le travail avec une bien meilleure qualité. Même sans être un robot avec un logiciel 3D dans le cerveau :

"Y a une marqu indé qui se trouve facilement dans les boutiques en ce moment, ça s'apelle Starway. Et il font des bons de commandes pour les clients comme toi, moi, ou les trois quarts des gens ici : pas avec les bonnes formes ou tailles. Tu peux envoyer tes croquis et ils le font en sur mesure, ou même juste une idée. J'ai juste fait un ou deux gribouillis de ce que je voulais et le résultat est top. Essaye, avant de faire ta malheureuse."


Voiiilà, ça c'eest propre, net, et ça évite les soupcons. Non mais, manquerait plus qu'elle le dise à toute le monde après !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Ven 29 Juil - 18:21

Des gens comme lui ont le don de me contrarier rapidement. Cependant, tomber dans le piège, c'est lui montrer qu'il est plus fort que moi, et je refuse: je pourrais très bien pulvériser son corps au laser géant... Mais on va éviter. Oui, on va éviter de mettre de la confiture partout. C'est sale, et indigne. C'est mal de se battre.

Après avoir écouté tout ce qu'il a dit, je roule des yeux. Pas besoin de la tablette, je me remets à écrire. "Ne me parlez pas sur ce ton... Un peu de respect, s'il vous plait. Pourquoi vous n'écrivez pas sur la tablette? Elle est à votre disposition exprès. Actuellement, vous ne faites que déranger les autres détenus en parlant à voix haute. "
Ça, c'est déjà ça d'écrit. Les autres détenus regardent bizarrement vers la cellule de Léon... Mais surement à cause de ses remarques. Il n'aurait jamais dû parler ainsi, surtout à voix haute.

"Vous êtes priés de vous calmer... Je n'ai fait que vous expliquer certains points qui auraient pu être sujets à des malentendus. De plus, je n'ai pas fait ma "malheureuse", seulement expliquer certains faits. Pour le mode d'emploi "photoshop", j'aurais pu vous l'épargner, mais les gens croient encore trop souvent que je suis une humaine (même reliée à un ordinateur ou en rechargement...), alors je dois TOUT expliquer... Ou alors, ils ne saisissent pas comment je fais certaines choses. La comparaison est étrange mais l'idée est là, c'est comme si les gens vous demandent pourquoi vous changez de nuance de vert... Ou pourquoi vous remuez la queue par moments et pas à d'autres... Ou votre perception visuelle des alentours... Pourquoi vos écailles peuvent se régénérer... "

Après un instant de silence, les détenus semblent retourner dans leur coin. Ouf... Il ne manquait plus qu'ils y fassent attention et que ça vire sur le spectacle...
"Pour Starway, j'ai bien compris en quoi ça consistait. Je compte bien y envoyer quelques créations si je n'ai pas le temps de réaliser les projets par moi-même. Cependant, je compte réaliser une partie de mes créations par mes propres moyens. Peut-être que vous comprenez."

La rage commence à faire place à un autre sentiment... Mais je ne m'en rends pas compte.
"Je veux bien me montrer agréable avec vous, mais vous allez devoir faire des efforts en retour.
Si je vous ai contrarié sur certains points, je vous demande pardon, et si possible, que l'on fasse table rase de ce qu'il s'est passé et de ne plus en parler.
"

... Quelque chose commence à clocher.
"J'allais oublier: gardez cette histoire d'aiguilles et de tissus pour vous... Déjà que beaucoup de mes collègues de Sécu' sont sexistes, alors savoir que leur collègue est une femme (que je sois belle ou non à leurs yeux), qui fait tout elle-même, la cuisine, et qui en plus fait de la couture... Bref, je ne tiens pas à être discréditée. Les clichés et les stéréotypes ont malheureusement la belle vie, à l'arcade... Qu'importe à quel point une femme est forte, qu'importe son statut, elle sera toujours humiliée, rejetée et déshonorée parce qu'elle est femme dans son code. C'est à croire qu'il n'y a que les femmes dures et impitoyables qui à la limite peuvent se frayer un chemin... Et qu'un homme, même sans mérite, peut se retrouver en haut de l'échelle.
Mais vous ne savez pas ce que c'est, d'être une femme dans ce monde... Je ne vous en voudrais pas si vous ne comprenez pas. Ne soyez pas macho, c'est tout ce que je demande. Les femmes ont horreur des gens de ce genre.
Tout à l'heure, je vous faisais des reproches, mais c'est parce que je me méfie de vos collègues... Ne les connaissant pas, je préfère les tenir à l'écart de tout ceci. J'ose à peine imaginer ce qui pourrait m'arriver si ils rapportaient les faits à certains de mes collègues de la Sécu'...J'aurais de très gros ennuis si cela arrive... Vous n'imaginez pas l'ampleur...
"
Si c'est rapporté, je vais très certainement me faire niquer à la façon fourbe... Ou alors, je vais me retrouver encerclée de relous... Sauf que j'aurais pas le droit de les frapper parce que sinon j'irais en prison et blablabla... Ou bien ils vont trouver une façon de contenir mes pouvoirs mais le résultat sera le même: je vais me faire buter, puis virée, puis je serais au chômage, puis j'irais crever comme une clocharde, ne pouvant même pas être sauvée, même par des métiers malhonnêtes...

Je me retourne brusquement, côté mur, de façon à être dans l'angle mort des caméras et de la vue des prisonniers. J'écris -peut-être pour la dernière fois à Léon-. "Encore navré pour ce pavé qui va te prendre 3 longues heures de lecture. Même si je suis une Reploid, machine de guerre et flic, j'ai aussi des sentiments, il m'arrive aussi de m'emporter... Je ne suis pas la froide machine qui obéit aux règles de l'austérité... J'ai une vie et des expériences aussi... Appelez-moi Iris, au lieu de madame, c'est tout de même moins froid..."

Je prends mon siège, toujours dans l'angle mort de tout, fais semblant de lire un rapport à l'écran (je fais quand même scroller la page à un rythme raisonnable, non mais...!), et je commence à pleurer, silencieusement. Pas d'accélération cardiaque, respiratoire, de nez à moucher, yeux rouges, rien. Juste des larmes qui tombent. Quand on vit dans l'appartement juste à côté d'un frère trop soucieux, on apprend à extérioriser en silence son mal. Léon n'à pas à savoir qu'on me mène la vie dure, que j'ai un ex envahissant et plutôt mal-intentionné, des collègues de Sécu' qui ne savent pas faire leur boulot et qui se permettent de me faire tant de crasses...

Parfois, j'aurais aimée rester au temps où je vivais encore paisible, avec Zero, chez nôtre ancien propriétaire qui nous chérissait comme le centre du monde...

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Sam 30 Juil - 12:36

Dis donc elle va se calmer la princesse Peach... Ah non, c'est pas Peach c'est une flicette. A prendre la mouche au moindre commentaire, Léon a mélangé les deux. Il a droit de parler non ? Même si c'est retenu contre lui, il assume entièrement. Elle ferait pas des texte digne d'un discours de Mario Tete-de Melon, ça irait déjà mieux. Et elle repart... Déjà "je vous prie de vous calmer", Léon est parfaitement calme, il a même répondu par écrit -a part son commentaire sur le pavé mais bon dieu il était mérité. Dnc je vous prie de vous calmer, non cocotte, c'est toi qui va descendre de tes grands chevaux.

D'ailleurs, elle dit ne pas faire sa malheureuse, pour faire quoi après ? Se plaindre que les gens ne voient pas qu'elle est un robot ! Léon l'a vu. Tout de suite. Il bosse avec des robots, il connait les robots, c'est bon. Et il n'a jamais demandé d'avoir le manuel, il a juste donné des conseils. Bon, le point positif, c'est qu'elle compte envoyer des commandes à Starway. Léon réprimande un sourire. Toujours une cliente de gagné !

D'ailleurs, elle se calme enfin pour s'excuser, et pour proposer de repartir dun nouveau pied. Ouais, pourquoi pas. Mais va falloir qu'elle comprenne certains trucs sur le caméléon. Peut-être bien que ce sera lui qui fera un pavé cette fois. Quoi que, pas son genre.

Quoi que. SI. Pour quelle raison ? Son propre pavé sur les stéréotypes de genre. Comme si être une femme était la pire chose qui puisse arriver. Comme si certains hommes ne souffraient pas des préjugés. Encore moins les Boss et les bikers de son genre. Mais elle fait son pavé de malheureuse fille dans un monde d'hommes justement pour lui demander de garder ça secret... Ca il peut bien faire. Il lève un oeil au ciel pour commencer à repondre tout de suite après un autre paragraphe pour s'excuser d'écrire trop. Haha, c'est presque hilarant à ce point... Presque.

"Franchement, ouais, tu te laches toi quand tu trouves quelqu'un à qui causer... Heureusement que tu fais ça par écrit sinon mes oreilles seraient déjà en sang, et pourtant j'ai le bruit des moteur en permanence dans les tympans. Et je t'ai jamais appelé "Madame", la flicette. Pour les autres... On est du même crew. Si je leur dis de fermer leur gueules ils le feront. Pas mal sont assez machos, mais on se respecte dans un même crew.

La seule chose qui m'offense dans ton ptit manège, c'est que j'essaye d'être sympa et que je m'en reprends tout dans la tronche. J'aurais pu garder ton carnet, ou comme tu dis recopier les lingeries pour montrer. Mais j'ai rien fait de ça. Je te l'ai rendu, et j'ai utilisé mes maigres connaissances en la matière pour essayer d'aider. J'ai le droit à un bordel de sermon sur la propriété et une notice de reploid. J'ai vu que tu étais un robot, je me doute que t'as des logiciels ou quelque chose. Tu pouvais dire "J'ai un logiciel inclus, les dessins papiers sont qu'un repère" ça m'aurait suffit mais large. Je suis un blouson noir, je suis pas un crétin macho...

En parlant de ça, crois-moi, je connais les merdes avec les clichés. Je suis un Boss, assassin, et dans la vraie vie je traine avec mes potes en faisant de la moto. On boit de la bière aussi. Tu veux tout les clichés sur les bikers ? Meh, pas besoin tu les connais déjà. Tu t'en es servi, peut-être même sans t'en rendre compte, en me parlant et en prenant tout ce que je dis comme une aggression... Et tu sais comme moi, quand y a des clichés, on doit vivre avec. Correspondre au mieux au modèle qu'on t'inflige. Parce que vouloir se battre contre, ça ne mène à rien. Juste à des moqueries des autres, et se faire du mal. J'ai pas besoin de caméra pour t'observer, un oeil me suffit. Et sèche les larmes avant qu'un de tes collègue ne débarque. Les autres détenus le verront pas, mas tes "potes" si. J'ai l'air de chialer moi ? Nan. Je pourrais pas même si je voulais de toute façon. "Un biker ça ne pleure pas. Pleurer, c'est pour les filles." Tu vois ce que je veux dire ?

...oh, et ouais. comme tu vois, j'ai aussi un cerveau. Je sais faire des pavés quand j'en ai envie. Me faire le coup des clichés, ça m'hérisse les écailles. J'en bouffe tout les jours du cliché. "Le Grand Léon" il en déguste matin midi et soir... Et non je me la pête pas, c'est une blague. C'est dans mon script de jeu cette réplique idiote."


Léon repose la tablette et regarde le plafond, sa queue immobile. Heureusement qu'il est dans la partie la plus sombre de la cellule. On ne remarquera pas le vert profond proche du noir de ses écailles. Le vert profond, la couleur qu'il n'a pas le droit d'afficher devant les autres. La teinte de la tristesse et déprime. Son équivalent muet des larmes... De toute façon, il faut connaître les codes couleurs du caméléon pour savoir quelle nuance correspond à quoi. Même ses amis les plus proches ne sont pas toujours au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Sam 30 Juil - 19:41

Contre toute attente, le caméléon me renvoie... Un pavé, comme ceux que je lui envoie depuis tout à l'heure. Petit remontage de bretelles, coup de pied, chute et grosse baffe, très cordialement de la part de Léon.
... Mais pourquoi je n'arrive JAMAIS à redresser une situation pareille? Pourquoi je suis aussi maladroite quand je m'exprime? En tout cas, j'ai arrêtée de pleurer, car sur ce point, Léon a raison: si mes "collègues de Sécu" me croisent dans cet état... C'est sûr, je suis foutue.
Quand je me suis retournée, j'ai vu le caméléon devenir... Presque noir. Je l'ai vraiment contrarié...
Ceci dit, j'ai peut-être une idée: si je lui donnais mon E-Tank? Cette lotion est buvable pour les robots comme moi, mais aussi pour les êtres organiques, c'est à dire comme lui. La boite est bleue avec un grand "E" noir, et ressemble à une boite de conserve ou de mug géant (mais sans poignée), mais peut-être que cela lui ferait quand même plaisir... A l'aide des caméras, je m'assure qu'aucun des détenus ne regardent dans nôtre direction. Que Léon ne me regarde pas. Je fais rouler la cannette là où les plateaux sont censés défiler. Je n'ose pas parler, j'ai trop honte. Alors je lui envoie juste un petit message.
"Il m'arrive de dire de vilaines choses... Sans m'en rendre compte. Également d'être ignorante... Étourdie... Mais au fil de la discussion, vous avez dû vous en rendre compte... De tous ces affreux défauts... Cependant, je ne voulais pas vous faire de mal, tout tient de ma bêtise.

Je vous ai passé un petit cadeau, ça devrait vous soulager. La cannette est grosse, mais ne vous en faites pas, elle est refermable si vous voulez en garder pour plus tard. C'est censé restaurer les Pvs... Mais ça détend aussi. Même si vous n'en voulez pas, vous devriez le garder, car ça peut vous sauver la vie si jamais vous avez un accident hors de vôtre borne...
"

C'était le dernier E-Tank que j'avais sur moi, mais tant pis. Pour guérir quelqu'un, je pourrais toujours prendre mon autre forme, même si c'est déjà plus risqué. (N'oubliez pas que je suis recherchée par un taré qui tient fermement à utiliser mes capacités pour régner sur l'Arcade et répandre la terreur... Plus le maintenir en vie le plus longtemps possible. Et aussi que mon pouvoir peut faire mal à la personne que j'aide quand je déplace les pixels -du style, replacer une colonne vertébrale, pas vrai Sonic?-...)

Je fixe encore un instant Léon, mais j'arrête de le regarder rapidement, ça pourrait le gêner encore plus.
Iris... Concentre-toi sur cette feuille vierge. Il va falloir que tu imagine une stratégie d'attaque sous ta nouvelle forme... Ce sera important... Simulation virtuelle en cours... Vous êtes encerclés de malfrats, mais vos pouvoirs sont bloqués et vôtre mobilité a été réduite. Qu'allez vous faire?
A- Vous les distrayez avec des énigmes. (Vous allez survivre moins d'une minute: papiers dans vôtre gosier, surchauffe puis feu.)
B- Vous leur faites manger des plats empoisonnés. (Vous allez survivre moins d'une minute: poison dans vôtre gosier, défaillance système.)
C- Vous tentez de les séduire et de viser à des endroits stratégiques. (Vous allez vivre entre une minute et 30 secondes et deux minutes et 30 secondes: drogue du violeur à trop grosse dose dans votre gosier, paralysie et sommeil fatal.)

... SIMULATEUR DE MES DEUX...!

Très bien, très bien, pense à autre chose alors, Iris! Et si tu dessinais une tenue sympa pour Léon? Ouais... Dessiner va me détendre...
Calcul des proportions terminées... Création de l'image de synthèse en 3D... Terminé! Copie de l'image; Réduction de la résolution; Simulation du rendu... Ok! Image prête. Partage en cours de l'image à l'écran du détendu "Léon". Franchement, si ça ne lui fait pas plaisir que je la boucle un peu, que je lui donne une boisson et une idée pour lui, je ne comprendrais pas. Peut-être qu'il va pas aimer, de voir cette "photo" de lui habillé élégamment et avec beaucoup d'originalité...

Pitié, que ça ne le contrarie pas! A la limite, je préfère qu'il se mette à hurler de rire ou à péter un câble! Juste en dessous de l'image, j'ai écrit "Petite création pour vous. (Pour Starway, puisque c'est cette marque qui conçoit vos vêtements.)". Je devine qu'il est comme moi et qu'il fait ses fringues lui-même, mais soit, je vais éviter de l'énerver plus, alors je fais genre de mettre les pieds dans le plat et d'ignorer naïvement qu'il ne dessine pas du tout ses fringues.

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Dim 7 Aoû - 20:17

Léon restait dans son coin, les yeux fermés en essayant de se calmer. Allez, elle pouvait pas savoir -ou peut-être en savait trop ? Dur à dire. En tout cas, pour une flicette, elle était pas aussi terrible et jugeante que les autres. Léon était encore dans ses pensés quand un bruit lui fit ouvrir un oeil. Une grosse canette bleue et noire roulait jusqu'à lui ? Il se redressa et l'atrappa. D'où ça venait ? Il jeta un coup d'oeil à la tablette pour y trouver un relativement petit message. Iris s'excuse d'avoir foiré ? ...Eheh. Presque mignon. Il ouvre la canette et prends une gorgée. C'est frais, pas trop sucré... Il se décide à répondre :

"Je dois être un peu responsable. On m'a déjà dit que j'ai tendance à prendre la mouche. Et je suis pas du genre discret et fin, mais ça je l'assume totalement. On se refait pas... Merci pour la boisson, comme ça s'apelle ce truc ?"


Léon en reprends une gorgée, retrouvant un peu de couleur. Bon, il va pas devenir BFF avec cette flicette, mais au moins les choses se sont un peu calmées. Léon est pas connu pour avoir des amis hors de son crew de toute façon. Qui sait, ça pourrait jouer à son avantage d'avoir "copiné" avec la flicette, si une merde arrive. D'ailleurs, autre chose arriva sur sa tablette... Une..Tenue ? C'était pas la chose la plus folichonne qu'il avait jamais inventé, mais ça avait cette petite touche originale, une coupe un peu androgyne -on sent celle habituée aux modèles féminins. Néanmoins, Léon apprécia l'effort et surtout, le rendu pour cette idée de chemise, un peu dandy mais pas extravagant. Un style décalé et chic, tout en mesure.

"Heh... Merci pour le costume. Je vois pas dans quelle fichue occasion je le mettrais, mais ça a de la gueule. Peut-être que je leur enverrais."

Il sauvegarde néanmoins l'image, retenant la tenue au cas où il ne pourrait pas la récuperer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Lun 8 Aoû - 16:08

... Le fait de le revoir prendre des couleurs m'as fait sourire. Quel soulagement! Être une policière tortionnaire, ce n'est pas mon truc, bien que ce soit le plaisir malin de certains collègues...
Visiblement, il apprécie la boisson. C'est une bonne chose, manquait plus qu'il trouve ça dégueulasse et que la dispute aille encore plus loin...
Puis un message s'affiche dans ma tête, en provenance de Léon. "Se refaire? Déjà essayée, c'est clair qu'il est impossible de changer sa nature... Même avec de la volonté."
Surprise, il me demande ce que c'est, la boisson que je lui ai donné. "La boisson? C'est un E-Tank. Si tu veux, on en vends plein, à Megaman. Puisque je viens de ce jeu, si tu aime bien, je peux éventuellement t'en prendre une palette. Ces trucs partent vraiment vite, que ce soit dans le placard ou en magasin. Après, tu peux toujours acheter ce qu'on appelle des réservoirs, mais le prix est beaucoup plus élevé... On se demande bien qui peut se les procurer. Mais c'est rechargeable et plus facile à transporter, au moins... Bien que ça n'a pas tout à fait le même goût."

Peut-être que j'ai trop parlée? ... Je l'ai tutoyé? Oh... Merde. Bon, si il dit quelque chose là dessus, je lui dirait que je n'ai pas fait attention.

Cool! Il aime aussi la tenue. Toujours à l'écrit, je lui réponds.
"Où mettre cette tenue? Pourquoi pas à une fête? Il y a plein de possibilités."...
J'avais totalement oubliée que l'on ne pouvait rien sauvegarder, sur ces tablettes. "Attends, je vais libérer une clef usb pour que tu puisse conserver le projet."
Vous allez vous dire que c'est bête, de se balader avec des clefs usb. Sauf que c'est bien plus intelligent que vous ne le pensez.
Je dégage l'oreille droite, et je sort une prise de celle-ci, puis je branche la clef.
Déplacement de 12830 fichiers en cours... Support H à Disque dur V...
... Il y a tellement de choses à stocker, vous savez, que j'ai plusieurs disques dur, au niveau de la tête. Ils sont minuscules, mais surpuissants, par rapport à ce qu'on pourrait trouver dans certains commerces.
... Y'à qu'à Megaman, où l'on peut faire des choses aussi dingues. Peut-être dans d'autres jeux, aussi, mais je n'ai jamais été au courant dans ce cas.
Par contre, j'ai été bête, je n'ai pas fait le ménage sur mes clefs...? Euuuuhhhhhh... Oh... C'est très gênant...
Si j'avais su, j'aurais pris une autre clef.

Une fois terminé, je copie le projet, le patron, et tout ce qu'il faut sur la petite clef. J'éjecte le périphérique H... Et je remets la clef à Léon. Les autres pioncent (dans une cellule si mal éclairée, ça donne envie...)...
Maintenant! Je la fais glisser au sol à toute vitesse.
"Tiens, c'est cadeau. Si jamais après avoir récupéré le projet, tu tiens absolument à me rendre la clef usb, rends-toi à Megaman X4. Tu y trouvera un ascenseur: il faudra descendre au -2, pour accéder au corridor qui mènent à des appartements. Il y a toujours quelqu'un qui est dans les couloirs, tu pourras lui demander le numéro.
Voilà ~
"

Vous voulez savoir pourquoi je donne pas directos mon numéro? Simple: c'est dangereux. J'ai déjà un gros psychopathe à mes trousses, alors imaginez que quelqu'un d'autre tombe sur les données de mon appartement... Ça me ferait deux menaces niveau 8 collé à mes fesses, en même temps...! Un vrai désastre.

Sinon, mise à part ça, je pense que lorsque tous feront la sieste, je ferai du ménage sur mes clefs usb... Il y a quelque chose de bizarre, tout de même.
D'où des photos aussi personnelles se sont retrouvées sur cette clef?
... Pourquoi, comment? Qui? Ce trousseau était pourtant mis dans le placard, avec les autres anciens souvenirs...
Est-ce moi ou quelqu'un d'autre, qui a intervertit le trousseau des anciens souvenirs avec celui les nouveaux? Si c'est quelqu'un d'autre, c'était volontaire ou involontaire?
Trop de questions qui se bousculent dans ma tête...

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Powalski

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Léon Powalski
Confrérie : Méchants Anonymes
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Dim 28 Aoû - 12:21

Alors comme ça la boisson venait de 'Megaman' ? Léon ne connaissait pas beaucoup les autres bornes, à part celle de Pac-Man avec les Méchants Anonymes. Mais il irait peut-être faire un tour... Mais sans aller la voir. Genre il allait traîner avec une flicette. Elle croit quoi elle ? C'pas parce qu'il a accepté de pardonner sa maladresse qu'il allait copiner. Léon ne réponds pas en roulant de l'oeil ouvert. Il ouvre le second en la voyant preparer une clé USB, qu'elle fait glisser au sol. Rapide et discret, Léon la bloque et recouvre avec son pied, avant de se pencher pour la glisser dans sa poche.

'Mission pas-être-chopé accomplie... Par contre, sérieux, tu crois qu'on invite les gens comme moi à des fêtes ? On est plus le genre à s'inviter nous même dans le crew...'


Ce qui n'est pas faux, mais Léon aimerait bien être invité... pour présenter des collections par exemples. Le rêve. Mais ça n'arrivera jamais alors autant arrêter d'y rêver. En plus il a récupéré une clé gratos... Parce qu'elle croit la revoir un jour ? La blague. Elle n'a décidement pas compris à qui elle avait à faire. C'était presque mignon à force, autant s'excuser et vouloir croire en un blouson noir. Il s'allongea un peu et fit comme le reste du crew : pioncer en attendant d'être libéré, surement juste à temps pour rejoindre leur borne et se faire exploser le moteur... Au sens propre du terme, les pervers du fond !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : Je bouge. ☺

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Iris
Confrérie : Allies for Life
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   Dim 28 Aoû - 15:45

Quand Léon m'as dit que son clan s'invite d'eux même aux fêtes (sans avoir bien sûr ladite invitation)...
Je ne l'ai pas du tout affiché sur mon visage ni même dans mon regard, mais j'étais tout de même mécontente vis à vis de ce manque de respect et de politesse envers les hôtes. Il pourrait au moins se mettre à la place des hôtes qui comptent organiser une petite fête entre connaissances, et qui tout à coup voit débarquer de parfaits inconnus qui au premiers abords ont l'air féroce et vulgaire...
D'un ton neutre mais avec une pointe d'optimisme, à voix basse: "Qui sait, peut-être qu'un jour vous serez invité... Peut-être pas tout vôtre groupe, mais qui sait. Le hasard réserve parfois de bonnes choses."
A son attitude, j'ai rapidement compris qu'il ne comptait pas me rendre la clef, mais ce n'est pas bien important: la capacité était à peine suffisante pour contenir le projet.

Sur ces derniers mots, je m'éloigne de sa cellule et je regagne mon bureau.
Bon, très sérieusement Iris, dessiner des vêtements de façon visible au boulot... C'est pas le bon plan, et si tu planquais définitivement ce carnet chez toi et que tu conçois tes fringues avec tes super logiciels, que tu stockerait sur un disque dur externe à part? D'apparence, tout au moins, ça en n'aura l'air que plus énigmatique et personne d'autre que toi ne pourra l'ouvrir, à l'aide d'un code.

Durant le reste de la garde à vue de ces blousons noirs, j'étais perdue dans mes réflexions habituelles. Que voulez-vous, quand on a fini -depuis longtemps- de régler toute la paperasse qu'on vous donne...
Qui est vraiment ce fou crypté, et qui (éventuellement) se trouve derrière lui et/ou tire les ficelles? Zero a t-il des regrets à mon égard? Est-ce que Springtrap et son entourage se remettront de ce qu'il s'est passé? Sonic prendra t-il enfin soin de lui?
... Et des nouvelles questions -pour l'instant sans réponses-: Léon deviendra t-il quelqu'un de bien? Se séparera t-il de son groupe? Mènera t-il un jour son projet "Starway" sans se cacher de tous? Vivra t-il son rêve sans angoisse?

_________________



♥ Canon beauty ♥     ♥ Sweet Beauty ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Garde à vue, mais garde à vue tendance [PV Iris]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suis toujours ton coeur, mais garde ton cerveau avec toi !~
» [Courrier à la Garde de Hurlevent]
» Seigneurie issue de mérite de Les Portes (La Garde Adhemar)
» Garde présidentielle russe ^^
» Medal Of Honor : Avant Garde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcade City :: Secteur Central :: Central Sécurity-
Sauter vers: