Partagez | 
 

 « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jakob

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans un monde imaginaire, où l'impossible existe.

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Jakob
Confrérie : /
Boite à Objets:

MessageSujet: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Dim 19 Juin - 23:19


« An encounter in an unkown world. »
Between Jakob and Papyrus ♫


    Comment les choses ont-elles donc pu tourner ainsi … ?


Le majordome aux cheveux d’argent soupira, tout en préparant le thé préféré de sa maîtresse. Ordinairement, cette tâche lui aurait apporté du bonheur, mais en cette journée à ses yeux horrible, même ceci ne pouvait le calmer. La borne du jeu où il se trouvait venait à peine d’ouvrir, et ils avaient alors reçu leurs premiers clients. Néanmoins, cela ne le dérangeait peut-être pas de devoir accomplir le souhait des joueurs, mais il était horriblement frustré, de voir son rôle de protecteur attitré de Kamui dérobé … Par un ninja, qui lui avait également juré de la servir à tout prix.

    Non … Ce n’est pas ça …


Ce n’était pas tant, au fond, le fait qu’ils aient dû se battre côte à côte, qui le chagrinait, mais surtout le comportement de Kaze, cet homme aux cheveux verts, qu’il entendait discuter avec la princesse, dans la pièce adjacente. En effet, certes le majordome était un peu mécontent que quelqu’un d’autre que lui ait été à ses côtés, étant donné qu’il se devait de la protéger, au vu de sa position dans l’armée, mais ce qu’il n’arrivait pas à digérer, était bien que ce ninja, malgré ses airs d’homme serviable, ne se soit pas donné de vraie peine à l’idée de la protéger. Certes, tout ceci n’était qu’un jeu, et il devait agir sous les lois de ce monde, mais il n’avait même pas montré une once de peine, à l’idée qu’elle soit attaquée …

    Oui, c’est ceci … Assurément … Quoi d’autre …


Décidément, il ne parvenait guère à comprendre. Comment le garçon aux cheveux verts pouvait-il se prétendre serviteur de Kamui, et aussi peu se soucier de sa sécurité ? Comment surtout, pouvait-elle désormais parler avec lui comme si tout était parfaitement logique, et qu’ils étaient les meilleurs amis du monde … ?

    « Jakob ? Cesse donc de travailler, et viens te détendre ! »


Cette voix … C’était celle de sa maîtresse, Dame Kamui. La fille à qui Jakob avait voué allégeance. Depuis qu’elle l’avait sauvé, il y avait de cela bien des années, depuis qu’elle lui avait offert une raison de vie, il la servait dignement … Le majordome sourit un instant, d’entendre cette douce voix, et ramena sa préparation, fin prête, dans le petit salon où elle se tenait. Il lui servit une tasse, puis en donna également au ninja, sachant que cela ferait plaisir à sa maîtresse. Les deux le remercièrent chaleureusement, bien que Kaze parût un peu troublé, par les yeux améthyste du majordome, qui le fixaient avec animosité.


    « Dame Kamui … Je pensais patrouiller, ce soir, étant donné que toutes les tâches ménagères sont faites.
    - Ne te donne pas tant de mal, tu n’as pas besoin d’en faire autant … Tu peux faire ce que tu veux, mais soit prudent, d’accord ?
    - Bien sûr. Je vous promets de revenir au plus vite. Après, je vous ferai à dîner … »


Après quelques minutes de discussion, et malgré tous les efforts de la princesse pour le faire changer d’avis, le majordome obtint finalement gain de cause : c’est-à-dire, le droit de la servir. Après tout, tel était son unique devoir … Il s’éclipsa ensuite bien vite, ne tenant pas à rester un instant de plus dans la même pièce que le ninja, qui semblait attendre son départ, pour continuer sa discussion avec celle aux cheveux argentés.

Ce fut ainsi, que le jeune homme aux yeux d’améthyste se retrouva à arpenter divers chemins, sans trop regarder où il allait. En réalité, il ne partait pas en patrouille, mais plutôt en promenade, pour tenter d’oublier, à quel point le ninja pouvait, à ses yeux, être horrible. Il ne remarqua pas qu’il avait franchi la ligne entre deux mondes, une porte qui était, étrangement, ouverte, et continua d’avancer, perdu dans ses pensées. Jamais, néanmoins, il ne se déciderait à avouer à Kamui, ou quiconque d’autre d’ailleurs, la raison de ses tourments. C’était quelque chose d’inavouable, de bien trop enfantin, ou n’importe quoi d’autre … Un secret, qu’il emmènerait dans sa tombe. De toute manière, il ne pouvait faire quoi que ce soit, qui déplaise à la fille, il se l’était juré … Alors si elle était heureuse de tout ceci … Il devrait bien s’y conformer …

Le majordome s’arrêta soudain, en sentant quelque chose de froid se poser sur le bout de son nez, et leva les yeux au ciel … Il neigeait. Il avisa le village qui se tenait devant lui, les petites échoppes qui s’y trouvaient, et sourit légèrement, en pensant que cela faisait longtemps, qu’il n’avait guère vu de spectacle aussi … Réjouissant. Car en effet, la guerre n’était rien de très joyeux, et il était resté enfermé avec Kamui, dans la forteresse de Nohr, ces dernières années … Etrangement, il s’aperçut que tout ceci lui réchauffait le cœur, et lui redonnait du courage, pour avancer dans la vie. Et soudain, il réalisa quelque chose.


    « Alors s’il désire jouer à ce petit jeu, certes … Je serai son rival. Mais il ne l’emportera jamais ! »


En voyant divers individus s’arrêter pour lui jeter un regard soucieux, Jakob finit par comprendre qu’il avait parlé à voix haute, et fronça les sourcils. Honteux, il se détourna, et alla s’asseoir sur un petit banc enneigé, songeur quant à ce qu’il pourrait faire, pour devenir encore meilleur dans son rôle de majordome. Il se savait perdu, mais ne s’en souciait guère trop, du moins, pour le moment … Il était tellement occupé, qu’il ne s’aperçut pas non plus, qu’un inconnu l’avait remarqué, non loin. Alors, que se passerait-il … ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 21/03/2014

Feuille de personnage
Nom/Prénom:
Confrérie :
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Dim 26 Juin - 0:41

On pouvait pas faire pire comme situation, à peine il a été engagé par la sécurité, le voila déjà en arrêt maladie, quelle honte, c'est vraiment pas digne du grand Papyrus.

Ne se sentant pas dans son assiette moralement, Papyrus était resté longtemps dans son jeu sans sortir. Par chance il pouvait compter sur son frère ou Mettaton, Mettaton qu'il commençait vraiment à apprécier d'avantage.

Le fait d'avoir été blessé par un bug avait ralentit sa guerison, une chance qu'en jeu on ne voyait pas ses blessures, mais franchement ça faisait très mal... Et c'était gênant, il était plus aussi actif qu'avant... Comment il allait faire pour guérir?

Undertale n'était pas le jeu le plus visité de l'arcade, il y'avait peut être quelques personnages qui passaient de temps en temps chez Grillby, mais c'était plus de la clientèle de quartier, on va dire. C'est pour ça que Papyrus fut très surpris de voir quelqu'un hors jeu se promener.


EH ! QU'EST CE QUE VOUS FAITES ? VOUS ETES PERDU ?

Papyrus s'approche de l'inconnu, un jeune homme qui n'est clairement pas de son jeu.

VENEZ DONC, JE VAIS VOUS GUIDER VERS LA PROCHAINE VILLE, OU ALORS VOUS RAMENER VERS LA SORTIE SI VOUS LE SOUHAITEZ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakob

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans un monde imaginaire, où l'impossible existe.

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Jakob
Confrérie : /
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Dim 3 Juil - 16:15

[Hors RP : Sorry si j'ai mis longtemps à répondre, j'avais juste un manque d'inspi ces derniers temps, j'ai trouvé des idées il n'y a pas si longtemps que ça ^^'. Et si quelque chose te gêne dans ce que j'ai écrit, n'hésite pas, je pourrai changer ou quoi.]


« An encounter in an unkown world. »
Between Jakob and Papyrus ♫


Jakob, toujours assis sur son banc, continuait de ruminer. La neige la plus drue n’aurait pu le décider à bouger, tandis qu’il pensait à ses agissements futurs. Comment convaincre Kamui qu’il méritait de rester son majordome, alors que Kaze tentait de la convaincre qu’il pourrait la protéger bien mieux que lui ? Il n’en savait trop rien, son esprit était vide. Le garçon soupirait, lorsqu’une voix lui parvint soudain, assez forte pour qu’il réagisse, même perdu dans ses songes.

    « EH ! QU'EST CE QUE VOUS FAITES ? VOUS ETES PERDU ? »


Surpris, le jeune homme sursauta. Il lança un coup d’œil à sa droite, puis à sa gauche, mais ne vit personne d’autre, et fut bien obligé de comprendre qu’on s’adressait à nul autre que lui. Il releva donc la tête, se demandant qui aurait bien pu vouloir s’adresser à lui, et vit un squelette humain, habillé d’une sorte d’armure, et avec un foulard rouge, qui le regardait, un sourire amical sur le visage. Ne semblant pas troublé par le manque de réponse de l’humain, son interlocuteur poursuivit d’ailleurs.

    « VENEZ DONC, JE VAIS VOUS GUIDER VERS LA PROCHAINE VILLE, OU ALORS VOUS RAMENER VERS LA SORTIE SI VOUS LE SOUHAITEZ. »


Le majordome contempla l’inconnu, de plus en plus perplexe. Il était déjà étonné que quelqu’un s’approche de lui pour lui parler, mais que ce même quelqu’un lui propose de l’aider, lui paraissait totalement impossible. En effet, la dernière personne à avoir agi ainsi, l’unique qui en soit capable, selon lui, était Kamui. Il n’osait guère songer qu’en ce monde, peut-être existait-il d’autres individus, qui soient comme elle. Pourtant, loin de se laisser abattre par son silence continu, son interlocuteur demeura planté sur place, avec son sourire qui semblait éternel. Comprenant qu’il ne repartirait pas sans une réponse, Jakob finit par se reprendre un tant soit peu, et formuler quelques mots.


    « Je ne suis pas perdu. Je perdrais bien toute la dignité qu’il me reste, si je l’étais. Et … Je n’ai pas encore rempli ma mission, celle de Dame Kamui. Alors … Merci, je suppose … Mais je ne puis repartir pour le moment. »


Ne sachant guère si quelqu’un le surveillait, ou quoi que ce soit, ou si la princesse pourrait avoir vent de son comportement, Jakob s’assura de se montrer aussi poli que possible, ce qui aurait fait plaisir à la fille. Son visage demeurait impassible, et aucun sourire ne fendit ses lèvres, comme à l’accoutumée, mais pour lui, cette réaction était normale. Quant à la mission, certes, il n’en avait pas véritablement, mais il ne se jugerait plus digne d’être un serviteur de sa sauveuse, si jamais il recourait à l’aide de quelqu’un d’autre. Il n’avait rien contre l’inconnu, mais il voulait juste se montrer fort, et s’en sortir par ses propres moyens.

Avec un petit soupir de dépit, lorsque les événements du jour revinrent à son esprit, le jeune homme se releva donc du banc. Il épousseta un peu les flocons, qui s’étaient déposés sur ses vêtements, et entreprit de faire quelques pas, de rejoindre l’entrée du village, mais soudain, ses jambes se dérobèrent sous lui. Surpris, il s’écroula dans un petit tas de neige, au sol et tenta de se relever, pour s’apercevoir qu’il n’en était pas capable.

    Oh non, pas ça …


Avec peine, le majordome comprit qu’il avait trop forcé sur son corps, ces derniers jours, que c’était bien pour cette raison qu’il sentait tous ses muscles protester. Aussi bien dans le jeu ce jour-là, que dans la borne, hors des heures d’ouvertures, la semaine qui venait de s’écouler, il n’avait eu de cesse de travailler, pour oublier cette rivalité. Il n’avait fait que peu de pauses, pensant que ce serait une perte de temps, mais en payait désormais le prix. Il serra rageusement un poing, et mobilisa toutes les forces qu’il lui restait, pour se relever. Néanmoins, ses jambes tremblaient tant, qu’il lui serait impossible, dans cet état, de rejoindre son arcade. Seul du moins …


    « Ce n’est pas possible, je n’ai pas le temps de me reposer. Je dois rentrer bientôt … Je dois encore préparer le repas du soir … »


Jakob soupira, sans se rendre compte qu’il avait parlé à voix haute, et que son interlocuteur était toujours près de lui. Il tenta encore de bouger, pour finir sur un échec, et finalement, se laissa retomber dans la neige. Tout espoir qui lui restait encore, s’évanouit alors sur le champ. Au fond, peut-être n’était-il qu’un piètre majordome. Peut-être que les autres avaient raison … Mais que pouvait-il faire ? Attendre, mais combien de temps ? Il ne pouvait même pas prévenir sa maîtresse … Dans quelle situation précaire s’était-il donc bien mise ? Son seul recours, serait que quelqu’un l’aide, mais qui … ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 21/03/2014

Feuille de personnage
Nom/Prénom:
Confrérie :
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Sam 23 Juil - 16:36

« Je ne suis pas perdu. Je perdrais bien toute la dignité qu’il me reste, si je l’étais. Et … Je n’ai pas encore rempli ma mission, celle de Dame Kamui. Alors … Merci, je suppose … Mais je ne puis repartir pour le moment. »

NYEH ! VOUS SAVEZ OU VOUS ETES AU MOINS ?

Puis le gaillard s'effondre en face de lui, semblant mort de fatigue. Papyrus roule des yeux et soulève sans peine le gars marchand jusqu'en ville ou il l’amène jusqu’à chez lui, ou il le posa sur un canapé, il prépara également un chocolat chaud. Le temps que le gars se réveille.

C'EST INCONSCIENT DE VOUS BALADER ICI SANS UNE TENUE CHAUDE, IL FAIT VRAIMENT TRES FROID ET PAS VRAIMENT DE NOURRITURE POUR HUMAINS HORS DU NOTRE. C'EST PAS ICI QUE VOUS ALLEZ FAIRE UN BON REPAS, SAUF SI VOUS SAVEZ CE QUE VOUS CHERCHER.

Il lui tend le chocolat chaud.

TENEZ ! UN BON CHOCOLAT CHAUD POUR VOUS RÉCHAUFFER DE L’INTÉRIEUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakob

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans un monde imaginaire, où l'impossible existe.

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Jakob
Confrérie : /
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Mar 2 Aoû - 15:16


« An encounter in an unkown world. »
Between Jakob and Papyrus ♫


    Que va dire Dame Kamui si elle apprend ceci … ?


Telle fut la question que se posa le majordome, toujours dans un état impossible. Il avait bien entendu la question de son interlocuteur, qui lui demandait s’il savait où il était, mais n’avait guère trouvé la force de lui répondre. Pour ainsi dire, Jakob n’eut que le temps de se poser une question, avant que les alentours ne se mettent à tanguer sous ses yeux, et que bientôt, le noir l’envahisse de toutes parts …

    Que va-t-il se passer désormais … ?


Lorsqu’il se réveilla enfin, le jeune homme voulut se redresser d’un bond, tout déboussolé, mais il sentit aussitôt la tête se mettre à lui tourner affreusement, et il fut obligé d’attendre un instant, avant que ses sens ne lui reviennent, un à un. Surpris, il s’aperçut qu’il était dans une maison, et sentit quelque chose de moelleux sous lui … Le garçon reconnut un fauteuil, même si dans son jeu ils n’avaient guère les mêmes, mais préféra ne pas poser de question sur ce fait. Et soudain, une voix se fit entendre.

    « C'EST INCONSCIENT DE VOUS BALADER ICI SANS UNE TENUE CHAUDE, IL FAIT VRAIMENT TRES FROID ET PAS VRAIMENT DE NOURRITURE POUR HUMAINS HORS DU NOTRE. C'EST PAS ICI QUE VOUS ALLEZ FAIRE UN BON REPAS, SAUF SI VOUS SAVEZ CE QUE VOUS CHERCHER. »


Jakob releva le visage vers son interlocuteur –sauveur- à première vue, et reconnut l’homme squelette d’un peu plus tôt, celui qui l’avait abordé, quand il était sur son banc un peu plus tôt. Il lui jeta un regard trouble, les mots faisant leur chemin jusqu’à son crâne avec un peu de difficulté, en raison de son état –il était toujours aussi fatigué-, jusqu’à tout comprendre. Il s’apprêtait à répondre, lorsque soudain, le surprenant encore plus, le quasi-inconnu lui tende une tasse. Il hésita un instant, pas certain de comment réagir.

    « TENEZ ! UN BON CHOCOLAT CHAUD POUR VOUS RÉCHAUFFER DE L’INTÉRIEUR. »


Toujours un peu perplexe, le jeune homme finit par accepter l’objet, se rendant compte que sa méfiance était probablement un peu excessive. Il prit une gorgée du chocolat, avant de décider de parler.


    « M-merci … Je … Vous m’avez … Sauvé … »


Lorsqu’il se rendit compte que sa voix tremblait horriblement, le majordome se força à se discipliner, pour cesser de bégayer, et se tut un instant. Il aurait bien arrêté là son discours, mais il finit par se rendre compte qu’il se devait de s’expliquer, au moins car son interlocuteur l’avait aidé, et soupira longuement.

    « Le froid … N’est pas un problème, pour moi … Le royaume duquel je viens, avait toujours des températures hivernales … J’y suis habitué. »


Il tut néanmoins le fait qu’il avait dû, à un moment, passer quelques jours d’hiver dehors, seul dans la neige, avant d’être sauvé par sa maîtresse, et qu’elle ne lui offre une raison de survivre, autant qu’un abri … Avec un autre soupir, il lança.

    « Je suppose qu’il me faut me présenter … Je suis Jakob, le majordome de Dame Kamui, et je viens … De l’univers de Fire Emblem. J’explore les autres bornes en ce moment, pour vérifier que rien ne pourrait attenter à sa vie, et … C’est ce qui m’a emmené ici. »


Jakob savait fort bien qu’il avait tu l’histoire avec Kaze, tout autant que le fait qu’il se soit perdu, mais il ne comptait guère l’avouer. Il tenait à garder le peu de dignité qu’il lui restait encore. Que dirait-elle, le cas échéant … ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 21/03/2014

Feuille de personnage
Nom/Prénom:
Confrérie :
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Dim 28 Aoû - 15:04

Apparemment, le froid hivernal ne le gênait pas le moins du monde, il disait qu'il avait l'habitude, venant lui même d'un pays froid, soit, mais ça n'expliquait toujours pas pourquoi il s'était évanouie en face de lui. Surement du surmenage, vu son métier... Majordome? ça c'est un métier qui te laisse pas de répit. Papyrus tend alors sa main squelettique avec un grand sourire, enfin, comme d'habitude.

ENCHANTÉ DE VOUS CONNAITRE JAKOB, LE MAJORDOME DE DAME KAMUI. JE SUIS PAPYRUS, ALIAS LE GRAND PAPYRUS, CÉLÉBRITÉ LOCAL ET FIER FONCTIONNAIRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE... MÊME SI JE SUIS ACTUELLEMENT EN ARRÊT MALADIE... MAIS PEU IMPORTE !

Il se redresse pour se diriger en cuisine.

VOUS ALLEZ RESTEZ ICI POUR CETTE NUIT MONSIEUR JAKOB, EN TANT QUE FONCTIONNAIRE DE LA SECURITE PUBLIQUE, LE GRAND PAPYRUS NE PEUT PAS VOUS LAISSER ALORS QUE VOUS ETES DANS UN ETAT DE GRANDE FATIGUE. JE VOUS RACCOMPAGNERAIS DEMAIN MATIN AVANT L'OUVERTURE A VOTRE BORNE. AU FAIT, VOUS AIMEZ LES CRÊPES ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakob

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans un monde imaginaire, où l'impossible existe.

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Jakob
Confrérie : /
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Mer 26 Oct - 20:48

[Alors, je suis désolée, j'ai pas trop d'excuses pour cet immense retard, je comprendrais d'ailleurs que tu ne veuilles plus répondre x) ces deux derniers mois, je me suis juste laissée déborder par les cours, les activités extrascolaires, le manque d'inspi avec un problème, fin bref, j'ai pas pris le temps de répondre à mes RP, et j'en suis vraiment navrée ... Mais si ça te dit de continuer tout ça, je pense que je pourrais reprendre un peu d'activité sur le forum, tout ça, d'abord car c'est les vacances, et puis car je vais tenter de mieux m'organiser. Puis l'inspiration est revenue. Donc au cas où tu voudrais répondre, voilou ce que j'ai fait, n'hésite pas s'il y a le moindre souci avec ce RP ou quoi.]


« An encounter in an unkown world. »
|With Papyrus ♫|


    Il faut à tout prix que je rentre … Elle se ferait du souci, le cas échéant …


Jakob pensait toujours à la réaction de sa maîtresse si elle apprenait ce qui lui arrivait, tout en attendant calmement une réponse de l’homme squelette qui se tenait devant lui. Balayant toujours les environs de son regard améthyste troublé, le majordome en vint progressivement à se demander dans quel jeu il se trouvait désormais, s’il pourrait seulement rentrer chez lui. Lorsque soudain, l’inconnu lui tendit l’une de ses mains.

    Serrer la main de quelqu’un … ? Un majordome n’a pas ce droit … Du moins, je crois …


Déstabilisé, le garçon resta immobile un instant. Mais son interlocuteur demeurait sur place, un sourire éternel, rassurant, figé sur le visage. Au final, il accepta de lui prendre la main, et de la serrer, mais juste car il lui avait sauvé la vie, et car il sentait que sinon, le temps allait s’éterniser. Or, il devait rentrer au plus vite.

    « ENCHANTÉ DE VOUS CONNAITRE JAKOB, LE MAJORDOME DE DAME KAMUI. JE SUIS PAPYRUS, ALIAS LE GRAND PAPYRUS, CÉLÉBRITÉ LOCAL ET FIER FONCTIONNAIRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE... MÊME SI JE SUIS ACTUELLEMENT EN ARRÊT MALADIE... MAIS PEU IMPORTE ! »


Jakob pencha la tête de côté, un peu surpris de cette histoire de sécurité publique, car pour ainsi dire, il ne connaissait toujours pas grand-chose au fonctionnement de ce monde, mais préféra ne faire aucun commentaire sur le moment, surtout car son sauveur avait tourné les talons. Il fronça néanmoins les sourcils en le voyant se diriger vers la cuisine, et un pressentiment, tout au fond de lui, lui indiqua que ses projets risquaient d’être un peu compromis. Pourtant, il ne pouvait pas se le permettre …

    « VOUS ALLEZ RESTEZ ICI POUR CETTE NUIT MONSIEUR JAKOB, EN TANT QUE FONCTIONNAIRE DE LA SECURITE PUBLIQUE, LE GRAND PAPYRUS NE PEUT PAS VOUS LAISSER ALORS QUE VOUS ETES DANS UN ETAT DE GRANDE FATIGUE. JE VOUS RACCOMPAGNERAIS DEMAIN MATIN AVANT L'OUVERTURE A VOTRE BORNE. AU FAIT, VOUS AIMEZ LES CRÊPES ? »


Le majordome soupira aussitôt. Il s’en était douté. Mais il lui était absolument nécessaire de rentrer, pourtant. Il ne pouvait pas laisser Kamui seule, même s’il savait fort bien qu’elle ne le serait pas. Il ne le pouvait pas, mais il ne le voulait pas plus. C’était … Bien trop compliqué pour qu’il explique pourquoi, mais ce choix ne lui était guère permis, mais comment … Comment le faire comprendre ?


    « Je … Je suis désolé, je ne peux vraiment pas rester … Il faut à tout prix que je rentre … Que je m’occupe de Dame Kamui. C’est le serment que je lui ai fait, celui que je me suis fait … De toujours être à ses côtés. Je ne puis y déroger, qu’importe mon état. Que je sois bien portant ou au bord de la mort, je resterai avec elle. Ma vocation de majordome tient sur ce principe, alors vous comprendrez … Que même si j’apprécie le geste, je ne puis rester, ici … »


Le garçon afficha un léger sourire, se disant qu’il avait réussi à prononcer des phrases tout à fait potables, pour décrire au mieux sa position, que cela n’avait rien à voir avec son interlocuteur, mais qu’il se devait de partir au plus vite. Il se releva tant bien que mal, puis, curieux, décida de poser les questions qui lui brûlaient les lèvres.

    « Désolé si ma question paraît étrange, mais mon jeu vient tout juste d’être branché … Je me demandais ce qu’était la sécurité publique … Une sorte d’armée, destinée à faire régner l’ordre ? Un peu comme nous, dans Fire Emblem, qui nous battons pour préserver nos royaumes du chaos, et des ennemis … ? Quant aux crêpes, vous savez, je n’ai jamais goûté à toutes ces sucreries … Certes, ma maîtresse tente de m’y pousser, mais ce n’est pas dans les conventions qu’un majordome ait droit à ces plaisirs. Alors en toute franchise, je n’ai aucune idée du goût que ça a … »


Après sa tirade, le majordome soupira de nouveau, et fit un pas en avant, toujours dans son idée de repartir au plus vite –même s’il comptait bien remercier encore son sauveur avant-, mais son crâne se remit soudain à tourner affreusement, et il dut s’appuyer au mur pour ne pas retomber. Il savait que dans cet état, il lui serait difficile de rejoindre sa borne, surtout qu’il ne savait pas par où repartir, mais il ne pouvait guère rester. Après tout, s’il le faisait … Qui sait ce que pourrait faire Kaze, en son absence ?

    « Il faut … Que je rentre … A tout prix … Ne serait-ce que pour le surveiller … Et pour veiller sur elle … I-il n’a pas le droit de … »


Se rendant compte qu’il parlait tout haut, l’homme aux cheveux d’argent se tut, horrifié. Assurément, n’importe qui le prendrait pour un fou, en l’entendant, et il n’avait guère envie de se justifier. Néanmoins, cette petite rivalité commençait à l’irriter au plus haut point, sans qu’il ne comprenne même pourquoi. Mais qu’allait-il arriver, désormais, est-ce qu’il allait pouvoir repartir, ou non ? Tout cela se vérifierait bientôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 21/03/2014

Feuille de personnage
Nom/Prénom:
Confrérie :
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Mar 17 Jan - 2:47

PS : SHAME ON ME ! Je m'excuse de ce retard intolérable ! Je n'ai pas vu ta réponse, je suis vraiment désolée ! J'espère que tu m'en voudra pas ! Essayons de reprendre le rp avec un rythme correct, si tu es toujours d'accord TwT

Il est très surpris que l'homme ne voulait pas lui serrer la main, c'était bien la première fois. Mais peut être que ses coutumes dans son jeu sont très différentes des siennes. Il sourit néanmoins et répondit pour sa demande pour rentrer.

SI VOUS LE SOUHAITEZ ABSOLUMENT... JE VAIS VOUS RACCOMPAGNER A LA PORTE DE LA BORNE, MEME SI IL EST TARD ET QU'IL FAIT VRAIMENT FROID. MAIS PRENEZ AU MOINS LE TEMPS DE VOUS REPOSER ICI ! VOUS ETES SUR QUE VOUS VOULEZ PAS MANGER UN TRUC ? UN SANDWICH AU MOINS !

En disant ça il sort du pain et divers condiments, dont du fromage, des oeufs et de la viande reconstituée par magie et avec des plantes, et du ketchup et de la moutarde. Il met le tout dans son four.

J'ESPERE QUE VOUS ALLEZ AIMER LA NOURRITURE MONSTRE, C'EST PRINCIPALEMENT FAIT DE MAGIE. UNE FOIS QUE VOUS L'INGEREZ, C'EST PRATIQUE QUAND VOUS AVEZ PAS D'ORGANE COMME MOI ! ENFIN, VOUS DEVEZ EN AVOIR... EN TOUT CAS, VOUS RETROUVEZ UNE PARTIE DE VOTRE ENERGIE, EN PLUS CA VA ETRE CHAUD, VOUS ALLEZ ALLER BEAUCOUP MIEUX.

Une fois que le four sonne, il pose ça sur une petite assiette et lui amène.

VOUS SAVEZ PAS CE QU'EST LA SECURITE ARCADIENNE ? VOUS CONNAISSEZ SUREMENT UN SYSTEME DE POLICE, TOUS LES JEUX ONT LEUR PROTECTEURS, CA PEUT ETRE LA POLICE, UNE BRIGADE DE JUSTICE, OU ALORS UN GROUPE DE PROTECTEUR. DANS MON JEU C'EST LA GARDE ROYALE. LA SECURITE ARCADIENNE, C'EST UN PEU LA MEME, MAIS POUR TOUTE L'ARCADE EN GENERAL, QUE CE SOIT DANS VOTRE JEU OU DANS LA GARE CENTRALE. VOUS COMPRENEZ ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakob

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans un monde imaginaire, où l'impossible existe.

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Jakob
Confrérie : /
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Dim 29 Jan - 16:30

[Bon j'ai essayé de pas prendre trop de temps même si le week-end dernier j'ai eu des devoirs à faire tout ça, j'ai eu plus de temps libre celui-ci, donc voilà, j'espère que ça te conviendra ^^]


« An encounter in an unkown world. »
|With Papyrus ♫|


    Ainsi, la sympathie existe tout de même, en ce monde cruel dans lequel nous vivons … ?


Le moins que l’on puisse dire de la situation, était bien que Jakob était, à n’en point douter, sous le choc. Il avait beau ne pas toujours se montrer très sympathique dans ses propos, et pour le moins pressé de repartir –tant que cela devait même paraître quelques peu insultant, alors que son but n’était pas de se montrer si dur-, son interlocuteur continuait de lui parler comme si de rien n’était, semblant uniquement empreint de gentillesse. Ce qui le fit de nouveau penser à sa maîtresse : jusqu’à ce jour, seule elle, avait été douce avec lui, et avait tenu à l’aider, malgré ses airs revêches.

    « SI VOUS LE SOUHAITEZ ABSOLUMENT... JE VAIS VOUS RACCOMPAGNER A LA PORTE DE LA BORNE, MEME SI IL EST TARD ET QU'IL FAIT VRAIMENT FROID. MAIS PRENEZ AU MOINS LE TEMPS DE VOUS REPOSER ICI ! VOUS ETES SUR QUE VOUS VOULEZ PAS MANGER UN TRUC ? UN SANDWICH AU MOINS ! »


Le majordome ne put s’empêcher d’être, malgré lui, un peu amusé, car même si Papyrus lui demandait son avis, il ne semblait pas avoir attendu de réponse, avant d’aller préparer son repas. Au final, il songea tout de même que l’offre était assez alléchante … Et que de toute manière, si Kaze voulait vraiment prendre sa place auprès de Kamui, une seule soirée ne serait pas suffisante. Peut-être pouvait-il rester encore un peu, même si ce ne serait pas si longtemps que cela ? Il n’en savait rien … Avant qu’il ne puisse songer à une réponse, l’homme squelette avait recommencé à parler.

    « J'ESPERE QUE VOUS ALLEZ AIMER LA NOURRITURE MONSTRE, C'EST PRINCIPALEMENT FAIT DE MAGIE. UNE FOIS QUE VOUS L'INGEREZ, C'EST PRATIQUE QUAND VOUS AVEZ PAS D'ORGANE COMME MOI ! ENFIN, VOUS DEVEZ EN AVOIR... EN TOUT CAS, VOUS RETROUVEZ UNE PARTIE DE VOTRE ENERGIE, EN PLUS CA VA ETRE CHAUD, VOUS ALLEZ ALLER BEAUCOUP MIEUX. »


De la nourriture monstre ? Le jeune homme réfléchit un instant, mais il n’avait aucun souvenir de connaître une telle chose … Enfin, de toute manière, ce devait être spécifique au jeu de son interlocuteur, alors ce n’était pas si étonnant … Surtout que comme il n’était que nouveau dans l’arcade, il ne pouvait pas tout savoir … D’autant plus en s’occupant toujours de sa passion : être le majordome de Dame Kamui … Le garçon était de nouveau perdu dans ses pensées, alors il fut surpris lorsqu’il vit soudain Papyrus devant lui, une assiette à la main, et accepta cette dernière avec un remerciement.

    VOUS SAVEZ PAS CE QU'EST LA SECURITE ARCADIENNE ? VOUS CONNAISSEZ SUREMENT UN SYSTEME DE POLICE, TOUS LES JEUX ONT LEUR PROTECTEURS, CA PEUT ETRE LA POLICE, UNE BRIGADE DE JUSTICE, OU ALORS UN GROUPE DE PROTECTEUR. DANS MON JEU C'EST LA GARDE ROYALE. LA SECURITE ARCADIENNE, C'EST UN PEU LA MEME, MAIS POUR TOUTE L'ARCADE EN GENERAL, QUE CE SOIT DANS VOTRE JEU OU DANS LA GARE CENTRALE. VOUS COMPRENEZ ?


Le garçon opina aussitôt de la tête.


    « C’est comme … Le groupe que gère ma maîtresse, Dame Kamui, et dont je fais partie … On lutte pour ce que l’on croit juste … Contre ceux qui veulent anéantir notre monde … » il marqua une légère pause. « C’est assez héroïque et exemplaire, que de faire ça … Je dois bien l’avouer. Mais y-a-t-il beaucoup de méfaits, qui sont commis … En général ? Si oui, il faudra que je veille aussi bien que possible, sur ma maîtresse … »


Pensif, Jakob choisit le moment opportun pour goûter le repas, assez curieux du goût que pourrait avoir cette autre nourriture, pour son expérience personnelle, et aussi pour en parler à sa maîtresse, lors de son rapport, à son retour. Il fut surpris de constater que son interlocuteur disait vrai : une douce chaleur se répandit en lui, venant du plat, ainsi que de l’énergie, plus que de vrais aliments. Mais loin d’être désagréable, cette expérience se révéla être plutôt bonne.

    « C-c’est surprenant … Cela ne fait pas comme de la nourriture humaine, mais ce n’est pas mauvais … Je pense … Que chacune a son avantage … Vous avez réussi, à reproduire les aliments, même si ici, c’est plus leur énergie qu’eux-mêmes, qui sont nutritifs … » il réfléchit un instant. « M-merci, pour le repas … C’est très … T-très gentil … Mais vous, ne voudriez-vous pas manger, également ? »


Avant de s’en rendre compte, le majordome avait réveillé son esprit curieux, qui voulait tout apprendre de ce monde, même si c’était surtout pour le bien de sa maîtresse. Et puis, après tout, elle ne pourrait pas le lui reprocher, n’est-ce pas ? Il était même persuadé, dans tous les cas, qu’elle serait ravie d’entendre qu’il avait parlé avec quelqu’un, même si ce n’était que peu de temps, alors … Il n’y avait aucun risque qu’elle ne lui en veuille d’être un peu en retard, même s’il devait tout de même rentrer au plus vite, ne serait-ce que pour éviter que le ninja ne tente de prendre sa place de majordome numéro un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 21/03/2014

Feuille de personnage
Nom/Prénom:
Confrérie :
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Ven 7 Avr - 2:02

Papyrus écoutait attentivement, il ne savait pas que les autres bornes avaient leur propre système.
Il pensait que c'était la sécurité qui gérait tout...Mais en réfléchissant bien, c'est fort logique, l'arcade est immense, gérer même l'interieur des bornes est limite impossible ! Et puis, ici à Undertale, on obéit au roi Asgore et à la reine Toriel. Undyne intervient toujours en cas de problème et Sans est toujours prêt à corriger le premier humain si celui ci décide de faire son drôle.


C'EST SUPER INTÉRESSANT CE QUE TU ME RACONTE HUMAIN ! C'EST FASCINANT QUE CHAQUE BORNE D'ARCADE AI SON PROPRE FONCTIONNEMENT ! JE PENSE... EN FAIT QUE LA SECURITE DOIT S'OCCUPER DES CAS HORS DE LA BORNE OU ALORS CHERCHER DES CRIMINELS... JE SAIS PAS TROP ENCORE... JE SUIS ENCORE UN NEWBIE... UN NEWBIE TRÈS COOL CELA DIT. NYEH HEH HEH !!!

Puis ce qui faisait plaisir à Papyrus, c'est qu'il complimente sa cuisine. Et dire qu'il a été programmé pour être un piètre cuistot !

MERCI BEAUCOUP ! C'EST RARE QUE QUELQU'UN APPRÉCIE MA CUISINE, JE NE SUIS PAS UN GRAND CUISINIER MAIS J’APPRÉCIE, CA ME VIDE LA TETE. LE PROBLÈME EST QUE J'AI ÉTÉ PROGRAMMÉ POUR ETRE UN TRÈS MAUVAIS CUISINIER... JE FAIS DES PATES AFFREUSES.
ET J'AI BEAU SUIVRE DES RECETTES DE PATES FACILES JE FINIS PAR LES RATER... CA DOIT ETRE UN DÉFAUT DE CODE.


Puis il ricane un peu.

ET T'EN FAIT PAS POUR MOI, JE SUIS UN SQUELETTE, J'AI PAS D'ORGANE. J'AI PAS BESOIN DE MANGER BEAUCOUP POUR ETRE EN FORME ET QUELLE FORME J'AI ! SANS ME VANTER ! NYEH HEH HEH ! TOUT LE CONTRAIRE DE MON FRANGIN, SI TU VOYAIS MON FRANGIN QUAND IL S'Y MET... QU'EST CE QU'IL BOUFFE ! MAIS BON, C'EST SUR QUE AVEC SON UNIQUE POINT DE VIE. FAUT QU'IL COMPENSE JE SUPPOSE !

D'ailleurs, il se demande toujours qu'est ce que son frangin à sous son t-shirt... Surement un oreiller pour mieux dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakob

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 18
Localisation : Dans un monde imaginaire, où l'impossible existe.

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Jakob
Confrérie : /
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Sam 22 Juil - 19:50

[Désolé pour ce retard, Iris avait dit pour mon absence mais je suis désolée d'avoir pris tout ce temps à revenir, même si maintenant ça devrait aller mieux. En tout cas, j'espère que le rp conviendra, sinon, il ne faut pas hésiter à me le dire je changerai quelques trucs ^^]


« An encounter in an unkown world. »
|With Papyrus ♫|


    Au fond, peut-être les autres mondes ne sont-ils pas si différents du nôtre …


Jakob finit par avoir cette pensée, à force de réfléchir à cette sécurité arcadienne. Lui qui voyait alors encore le monde comme un endroit cruel, un endroit dangereux avec des criminels à tous les coins, ou presque, finit par se dire qu’au fond, si un tel groupe existait, c’était que d’autres personnes que sa maîtresse avaient le même but, le même sens de la justice. Est-ce qu’au fond, dans tous les jeux, il y aurait les gentils protagonistes, comme elle, et les antagonistes ? Lui qui ne connaissait rien en-dehors de son propre monde, sa borne, commençait à se dire que peut-être, à l’extérieur, du bon était aussi trouvable, même s’il ne pouvait s’empêcher de demeurer un tant soit peu méfiant, malgré lui. C’était l’un de ses principaux défauts : il ne faisait jamais confiance à personne d’autre qu’à elle. Pour autant, il sut qu’il pouvait croire Papyrus, après tout, il lui avait tout de même sauvé la vie, sans même le connaître, et lui avait même préparé un repas, même si rien ne l’y obligeait.

    « C'EST SUPER INTÉRESSANT CE QUE TU ME RACONTE HUMAIN ! C'EST FASCINANT QUE CHAQUE BORNE D'ARCADE AI SON PROPRE FONCTIONNEMENT ! JE PENSE... EN FAIT QUE LA SECURITE DOIT S'OCCUPER DES CAS HORS DE LA BORNE OU ALORS CHERCHER DES CRIMINELS... JE SAIS PAS TROP ENCORE... JE SUIS ENCORE UN NEWBIE... UN NEWBIE TRÈS COOL CELA DIT. NYEH HEH HEH !!! »


Le majordome revint à la réalité avec ces mots, et put remarquer que son interlocuteur semblait enthousiaste au sujet du groupe de sa maîtresse, tout du moins au fonctionnement de sa borne. Il n’eut pas forcément les réponses espérées quant à la sécurité arcadienne, mais malgré lui, le comportement de Papyrus le fit sourire quelques peu : il n’avait pas souvent l’occasion de rencontrer des personnes aussi enthousiastes, celles qui donnaient l’impression de pouvoir oublier tous les tracas du monde, ou pouvaient continuer à être heureux malgré cela. Dans sa borne, même les personnes les plus enjouées semblaient toujours perturbées malgré tout, alors cela lui faisait un peu de changement, un peu comme une pause, concept abstrait pour lui. Une pause, avant de retourner dans son univers soumis à la guerre le lendemain, lorsque l’arcade ouvrirait. Mais une pause … N’était-ce pas ce que Kamui désirait qu’il fasse ? Cela lui ferait certainement plaisir, alors …

    « MERCI BEAUCOUP ! C'EST RARE QUE QUELQU'UN APPRÉCIE MA CUISINE, JE NE SUIS PAS UN GRAND CUISINIER MAIS J’APPRÉCIE, CA ME VIDE LA TETE. LE PROBLÈME EST QUE J'AI ÉTÉ PROGRAMMÉ POUR ETRE UN TRÈS MAUVAIS CUISINIER... JE FAIS DES PATES AFFREUSES.
    ET J'AI BEAU SUIVRE DES RECETTES DE PATES FACILES JE FINIS PAR LES RATER... CA DOIT ETRE UN DÉFAUT DE CODE. »


Les mots de Papyrus lui rappelèrent le cas de Felicia, une autre servante de Dame Kamui. Celle-ci avait été programmée pour être pour le moins maladroite, et ne cessait de casser des objets, par exemple des assiettes. Elle avait beau faire tous les efforts du monde, elle finissait toujours par laisser tomber le plat, même si Jakob, son mentor Gunter et sa sœur Flora avaient tenté de l’aider avec son problème. Il était donc possible qu’ils soient programmés d’une certaine façon, et donc, que certaines choses leur demeureraient indéfiniment impossible, même si rien n’était certain, qu'un espoir restait possible.

    « ET T'EN FAIT PAS POUR MOI, JE SUIS UN SQUELETTE, J'AI PAS D'ORGANE. J'AI PAS BESOIN DE MANGER BEAUCOUP POUR ETRE EN FORME ET QUELLE FORME J'AI ! SANS ME VANTER ! NYEH HEH HEH ! TOUT LE CONTRAIRE DE MON FRANGIN, SI TU VOYAIS MON FRANGIN QUAND IL S'Y MET... QU'EST CE QU'IL BOUFFE ! MAIS BON, C'EST SUR QUE AVEC SON UNIQUE POINT DE VIE. FAUT QU'IL COMPENSE JE SUPPOSE ! »


A la mention d’un frangin, Jakob ne put, une fois de plus, s’empêcher de songer à Kamui. Celle-ci avait aussi ses frères et sœurs. Kaze également, avait un frère jumeau, lui semblait-il, tout comme d’autres personnes parmi ses compagnons, mais lui-même ne pouvait pas s’imaginer ce que cela faisait, d’avoir un frère ou une sœur, comme il était fils unique. Il ne comprenait donc pas le lien fusionnel entre deux êtres liés ainsi, ni les taquineries qu’ils pouvaient se faire, même s’il préférait toujours éviter d’y penser. Après un instant, il se décida à reprendre la parole, pour ne pas laisser Papyrus mener seul la discussion.


    « Les bornes doivent sûrement … Toutes être unique, oui … Chacune doit avoir son système. Je suis certain que Dame Kamui serait enchantée d’entendre parler de cette sécurité arcadienne … Peut-être même voudra-t-elle en faire partie, mais elle ne pourra pas … Il faut qu’elle soit sauve. Son bien-être est la chose la plus importante, alors … » se rendant compte de ses paroles, il baissa la tête. « Pardon, je … Je suis juste inquiet pour sa sécurité … C’est la chose la plus importante pour moi … »


Il savait que ses paroles devaient sans doute sembler étrange, mais il avait été codé ainsi, de telle sorte à ce que son unique rôle, dans le jeu ou en-dehors, soit de la protéger et de s’occuper d’elle, comme majordome. Et même s’il n’avait pas été codé ainsi, il jugeait cela nécessaire, non pas pour elle mais pour lui. Après tout, lorsqu’il la voyait sourire, lorsqu’elle le remerciait de ses soins, il était heureux. Cette vie lui suffisait pour le restant de ses jours, il en était convaincu. C’était probablement ce pourquoi il ne pouvait s’empêcher de faire mention d’elle assez régulièrement, même s’il s’en doutait, cela pouvait lasser des interlocuteurs.

    « Cuisiner est un bon passe-temps. Je … Cuisine aussi beaucoup. » ajouta-t-il après un instant. « J’aime … Tester de nouvelles choses … Pour trouver les meilleurs mélanges. La voir sourire en appréciant le plat … Est la plus gratifiante récompense à tous ces efforts … Il est toujours possible d’apprendre, de se dépasser. On peut … Partir de rien, et aller loin par la suite. »


Jakob se rendit aussitôt compte que par ces paroles, il avait encouragé Papyrus pour sa cuisine, sans même y penser. En réalité, il avait parlé sans s’en apercevoir, perdu dans des songes de son propre passé avec Dame Kamui. Car oui, lui-même avait débuté comme piètre majordome, pour ensuite progresser, tout cela grâce à elle.

    « Souvent, avoir une personne chère … Nous pousse à nous dépasser, à faire de notre mieux. Lorsque l’on a un objectif en tête, que l’on veut à tout prix atteindre pour une personne, alors … Il est plus facile de progresser, peu importe le temps que cela prenne … Alors … Il ne faut pas désespérer. Votre frère … Pourra certainement vous soutenir, dans votre but … »


Ce n’était guère dans ses habitudes d’aider d’autres personnes, mais Jakob jugea que pour cette fois, peut-être, pourrait-il encourager Papyrus dans son rêve de cuisine. Après tout, il était persuadé que Kamui serait ravie de le voir agir ainsi, et elle lui avait apporté tant de choses … Son interlocuteur lui ayant sauvé la vie de plus, il lui fallait faire quelque chose en retour. Peut-être que pour le remercier … Il pourrait l’aider un peu pour les pâtes, qui sait, même si ce ne serait pas forcément dans l'immédiat ? Car même s’il n’était pas fort agréable, il avait des principes, et l’un de ces derniers était de toujours rendre aux autres l’aide apportée, c’était, après tout, la moindre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papyrus

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 21/03/2014

Feuille de personnage
Nom/Prénom:
Confrérie :
Boite à Objets:

MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   Mer 9 Aoû - 14:49

Papyrus écoutait gentiment son histoire. Il tenait vraiment à sa Dame Kamui et il comprenait qu'il était inquiet, c'était pareil pour lui et Sans. Non seulement à cause de son unique point de vie... Mais en plus à cause de son état... Mental...On va dire. Car oui, le sourire figé ne voulait pas dire qu'il était heureux...  Le grand squelette se gratte le crâne, un peu embarrassé.

JE COMPREND VOUS SAVEZ, QUAND ON A UN ETRE CHER QUI NOUS ENCOURAGE, ON A SOUVENT ENVIE DE DÉCROCHER LA LUNE POUR QU'ILS SOIENT FIERS DE NOUS... ET MON FRÈRE EST TRÈS SUPPORTIF EN EFFET...

Sa mine s'assombrit un peu.

MAIS... J'AIMERAI BIEN QU'IL SOIT PLUS HEUREUX QUE CA... MON FRANGIN EST JAMAIS VRAIMENT HEUREUX ET CA ME REND TRISTE... EN TOUT CAS JE SUIS VRAIMENT CONTENT QUE VOUS AYEZ UNE RELATION AUSSI FORTE AVEC MADAME KAMUI. CA ME PLAIRAIT BEAUCOUP DE VISITER TA BORNE UN JOUR.

Il sourit un peu et lui donne un petit coup de poing amical sur l'épaule.

ON POURRA CUISINER ENSEMBLE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|   

Revenir en haut Aller en bas
 
« An encounter in an unkown world. » |Papyrus and Jakob|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» World Eaters
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcade City :: Secteur Primaire :: Adventure Zone :: Undertale :: Snowdin-
Sauter vers: